SNPLL/OS

En vue d’accroître la contribution du numérique à la performance économique globale, créatrice d’emplois décents, le Gouvernement burkinabè a retenu, dans le Plan national de développement économique et social (PNDES) 2016-2020, le numérique comme un secteur à fort potentiel de création de richesses et d’emplois susceptibles d’accompagner la transformation structurelle de l’économie du Burkina Faso.

A ce titre, les défis qui se posent au développement de l’économie numérique sont, entre autres :

  • le Renforcement du cadre organisationnel et institutionnel des acteurs du numérique autour des logiciels Libres et de l’Open Source ;
  • la Migration progressive du système d’information existant vers un autre à dominance open source ;
  • le Renforcement des capacités des acteurs numériques sur les outils Libres et Open Source ;
  • la réduction du taux d’usage de logiciels contrefaits au Burkina Faso.

Ainsi, en s’inscrivant dans la dynamique de l’adoption du programme e-Gov, le gouvernement s’engage dans une stratégie lui permettant d’affronter les défis du secteur du numérique, avec l’ambition d’œuvrer pour une société entreprenante, intègre, et solidaire.

La Stratégie Nationale de Promotion des Logiciels Libres et de l’Open Source, transversale à toutes les couches de l’économie Burkinabè, contribuera à la mise en œuvre de cette dynamique, et en particulier à la réalisation dudit programme.

C’est la raison pour laquelle le gouvernement du Burkina Faso considère les logiciels libres et l’Open Source comme une opportunité de partager largement la connaissance et ainsi contribuer à renforcer sa souveraineté numérique tout en permettant le développement de la société du savoir, un meilleur accès aux services administratifs, à la formation, à l’emploi et à l’entreprenariat.

Dans la vision de la stratégie nationale de promotion des logiciels libres et de l’Open Source du Burkina Faso, « A l’horizon 2024, le Burkina Faso tire profit des logiciels libres et Open Source pour bâtir une économie numérique contribuant à impacter positivement, durablement et de façon inclusive son développement ».

La réalisation de la vision ci-dessus énoncée est fortement dépendante de l’objectif global  à savoir « Bâtir un écosystème numérique qui fonctionne avec une forte intégration des logiciels libres et de l’Open Source fournissant des e-services de qualité et contribuant à la réduction du coût des investissements ». Deux orientations stratégiques vont constituer le fil conducteur dans la mise en œuvre de cette stratégie. Ce sont :

  • Engager et accompagner la transition Open Source dans l’Administration publique ;
  • Engager une relation réciproque et profitable entre l’Administration et l’écosystème des logiciels libres et de l’Open Source.

Le Directeur Général
Roch Omar BOUGOUMA

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com