Contrôle Techniques des Chantiers Informatiques

Description de l’activité :
La SN@DEN et le SDAN adoptés respectivement le 18 avril 2018 et le 07 août 2019 prévoient l’interconnexion des bâtiments administratifs dans les chefs-lieux de régions et de communes (urbaines et rurales). Cette interconnexion devrait se faire en cohérence avec la mise en place des infrastructures de communication. Elle devrait également participer à rendre disponibles les données ouvertes aux administrateurs et aux administrés partout sur le territoire national.
Il s’agit de disposer de lots uniques pour le câblage informatique des bâtiments administratifs afin de faciliter des missions de contrôles conformément aux normes et référentiels du numérique.

Objectifs :
L’objectif général est de disposer d’infrastructures numériques de qualité. De façon spécifique, il s’agit de (i) contrôler les installations et des équipements/outils et de (ii) s’assurer de la qualité des différentes réalisations informatiques.

Acteurs de mise en œuvre :
La DGTIC conformément à ses attributions est commanditaires de l’initiative et de l’élaboration des documents techniques devant servir de base pour les différents contrôles et l’opérationnalisation de la nature de recette.
Le contrôle des chantiers sur la base des documents techniques élaborés est assuré par l’Agence nationale de promotion des TIC conformément en appui des techniciens du MINEFID.

Impact Socio Economique :
En  plus de contribuer à l’effort de mobilisation de recettes au profit du budget de l’Etat, le contrôle des chantiers informatiques devrait permettre :

  • de faire du numérique un instrument de modernisation de l’administration ;
  • d’adopter une culture du numérique au sein de l’administration ;
  • d’offrir des services publics aux usagers permettant le partage d’informations en temps réel ;
  • aux  usagers  d’accéder  aux  services  publics  dans  les  meilleures  conditions  et en ligne de sorte à minimiser leur déplacement et le contact entre administrés et administrateurs